Arrêter de culpabiliser et se libérer des croyances 

Article écrit avec la musique :

Highlight tribe-Free Tibet et Armin Van Buren-Intense et Julien Doré-Sublime et silence

Sentiment du moment : En amour avec la vie

***

Bonjour à toutes et à tous !♥

La culpabilité est une notion que nous retrouvons dans presque toutes les croyances. Si nous ne faisons pas le « bien » nous allons en enfer. Si nous faisons du « mal » à quelqu’un, une autre personne se chargera de nous en faire à son tour. C’est ce qu’on appelle le Karma. C’est une notion en laquelle je crois un peu, mais sans y croire totalement. Car lorsque l’on croit fortement en quelque chose, nous pouvons la manifester alors, selon notre vision du monde et de la vie.
Dès l’enfance, et à cause de leur propre éducation, nos parents nous apprennent généralement, pas pour tout le monde, l’amour conditionnel : « Si tu as des bonnes notes, tu pourras faire cela, ou je t’emmenerai là bas. Je ne serai pas fier de toi si tu ne fais pas ceci/ si tu ne deviens pas cette personne ».

Ces phrases partent souvent d’une bonne attention mais ne peuvent pas permettent à l’enfant d’évoluer car il grandit dans la peur de décevoir et donc perd une grande confiance en sa personne.
Ayant compris que tout le monde cachait son amour derrière ses peurs, derrière des agressions, j’ai pu aimer les autres plus, et de plus en plus. Mon amour est devenu inconditionnel pour ma famille et mes amis. Je dois avouer que parfois tout cela est remis en cause, mon chemin, ma façon de voir les choses, mais je sais que cela fait aussi partit du jeu. Si l’on s’accroche à une croyance nous ne pouvons pas évoluer et nous restons dans un même état d’esprit. On s’énerve contre ceux qui ne pensent pas comme nous et nous les évitons.

Je pensais que les personnes les plus spirituelles étaient celles qui faisaient de la méditation, du yoga… Certes elles le sont beaucoup certainement, mais les personnes les plus simples, dans le sens où elles acceptent tout le monde comme elles sont, sont elles -mêmes très spirituelles sans forcément en avoir conscience. J’ai connu de ces personnes que tout le monde aimait car jamais elles ne critiquaient quelqu’un d’autre ou ne jugeaient un autre sur son physique. Elles acceptaient les différences et on voulait être ami avec.

Il y a encore peu de temps, je n’osais pas écrire tout cela publiquement par peur du jugement des autres, des moqueries. Mais aujourd’hui, je suis heureuse de l’écrire, et mes amis qui ne sont pas vraiment dans ce « mouvement », mes vrais amis ne me jugent pas et peuvent trouver cela marrant ou curieux mais tant mieux, car ils le voient, voient que cela existe, que beaucoup de gens en parlent, et de plus en plus ! Dans les médias, sur internet, les blogs, les chaines youtube qui ne cessent de se multiplier, les salons bio. Tout cela se développe à vive allure.

A mes 17 ans, j’étais avec une personne dont j’étais folle amoureuse. Je ne jurais que par lui, et voulait le voir tout le temps, ou presque. Un jour il m’a dit « J’espère qu’on restera ensemble longtemps ». Et je me suis dit : Pourquoi seulement « longtemps » ? Pourquoi se limiter, pourquoi pas « pour toujours » ? J’étais triste et ne comprenait pas trop cette pensée.
Puis un jour nous nous sommes séparés, nous avons arrêté d’évoluer ensemble. Et tant mieux, car tout est comme cela devrait être tout simplement. Aujourd’hui il a pris son chemin, qui lui correspond, et j’ai pris le mien, j’ai rencontré d’autres personnes qui m’ont fait évoluer en cassant mes limites et mes croyances. Ca a été douloureux, difficile, et j’ai résisté et me suis fait du mal. Finalement j’ai lâché et suis entrée petit à petit dans l’amour dans la vie de tous les jours.

Je suis entrée à l’école de naturopathie et ait eu de grandes claques sur ma vision du monde. J’ai testé la coiffure énergetique,  la sophrologie, le yoga, la méditation la médecine ayurvédique. Honnêtement, il n’y a pas « une bonne » façon de se soigner mais plusieurs, des milliers, voire des millions. Nous avons tous un don en nous différent des autres et nous pouvons nous en servir pour tous nous entraider.

Ce qui m’a liberé aussi, c’est de ne plus regarder la télévision et les nouvelles tous les jours. D’ailleurs je ne les regarde jamais. J’ai entendu des gens me dire « Mais tu n’es pas responsable ! Si tu ne te tiens pas au courant, tu n’es pas une bonne citoyenne. Il faut savoir ce qui se passe autour de toi. »
Et je sais ce qu’il se passe autour de moi ! Je m’occupe de mon entourage, de mon quartier. Je préfère faire un peu pour le monde de mon côté en envoyant de l’amour, en priant pour la Terre et l’humanité plutôt que de me révolter contre un système que peu de gens aujourd’hui aiment. Il y a de très bonnes choses dans nos sociétés et des choses abominables, certes, et tant mieux qu’il y a eu des révoltes et des manifestations mais ce n’est pas ma manière d’apporter quelque chose dans ce monde. J’écris, je fais des vidéos, j’en parle aux gens, j’essaie de les écouter. Je sais que c’est déjà super et plus de gens découvriront tout cela, mieux le monde se portera.

Tu devrais t’écouter plus souvent. Repense à ces moments où tu as vu quelque chose ou entendu quelque chose et qu’au fond de toi tu ne te sentais pas à l’aise avec ça. Tu savais que ce n’était pas quelque chose à faire ou à dire et cela t’a touché mais tu n’as pas suivi ton intuition parce que les autres te disaient comment te comporter et quelles étaient les choses à faire ou à ne pas faire.

Je suis issue de la « religion juive », qui est pour moi un dogme comme les autres religions, et cette pensée ne concerne que moi et je respecte totalement celles et ceux aimant leur religion, tant qu’ils en voient les bons côtés et que cela leur permet de faire le bien et d’être épanoui. C’est le plus important ! Mais tuer au nom d’un Dieu, d’une religion ou d’une croyance, je trouve cela absolument, mais complètement fou. Toutes les religions dégagent à la base le respect et l’amour et non la haine et le racisme envers nos prochains.

Aujourd’hui je ne suis aucune religion, je ne crois en rien de particulier mais crois selon mes expériences et mes ressentits. L’intuition est mon guide et l’amour mon rock pour avancer.

J’ai lâché prise et fais ce qui me plait : Bars, concerts, je danse seule durant des heures, j’écris, je dessine, je sors, je reste une soirée à lire ou à regarder des vidéos… Bref je vis, selon mes envies, ce qui m’attire. Et on devrait tous plus s’écouter, plus rire, plus avoir d’auto dérision, de lâcher prise pour recevoir de nouvelles choses.

Comme vous pouvez le sentir, mes articles ne suivent pas un plan, j’écris selon ce qui me vient car le présent est plus juste ∇

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s