Pourquoi a t-on un comportement auto-destructeur ?

Je ne connais pas toutes les espèces du monde. Mais de toutes celles que je connais, l’Humain est la seule espèce qui est capable d’agir contre son intérêt. Par exemple, manger jusqu’à ne plus en pouvoir. Généralement parce que nous sommes invités à un dîner et que nous voulons faire plaisir. Ou chez soi, seul(e), par ennui, par manque à combler.

Certains se font saigner, se font des scarifications, ou se font vomir à chaque repas ou passent des nuits blanches devant leurs écrans en sachant que le lendemain ils n’auront presque plus d’énergie pour aller travailler ou pour sortir.

On boit, on fume, on sort tard, on fréquente des personnes qui nous tirent vers le bas… Et tout cela, pourquoi ?

Y a t-il quelque chose qui vous aux yeux ? Un manque dans toutes ces actions dont seulement nous-mêmes sommes responsables ? Du moins, en grande partie.

C’est le manque d’amour. Le manque d’amour que nous avons pour nous-mêmes, pour notre personne, notre corps, notre être.
Si l’on était parfaitement heureux, on ne passerait pas notre temps à chercher à l’extérieur ce que nous avons déjà en nous. La plénitude, le bonheur, la joie de vivre, la joie d’être tout simplement, en notre propre compagnie. Lorsque l’on prend conscience que nous sommes tous connectés, reliés, alors il n’y a plus de peur.

Au moment où j’écris ces lignes, j’ai mangé des choses qui ne sont pas bonnes pour mon corps, et qui vont je le sais, me provoquer des boutons car mon corps ne pourra pas éliminer toutes ces toxines facilement par tous les autres moyens. Il faut savoir que la peau est ce qu’on appelle un « émonctoire ». C’est un endroit par lequel le corps élimine les toxines. Et la peau est un émonctoire d’urgence (le mot est fort), mais les boutons viennent du fait que les organes ont déjà trop de travail à accomplir, alors ils le ressortent sur la peau pour avoir plus d’énergie afin d’évacuer le reste.

On veut trouver des choses pour combler de manque d’amour. Ce manque d’amour ou cette peur. Lorsque j’avais 13 ans, j’étais très mince, voire ce qu’on peut appeler « maigre ». Et j’aimais bien, je me sentais à l’aise dans mon corps et relativement confiante. Un jour on m’a dit que je ne mangeais pas assez et que ça pouvait être dangereux pour moi. Je sais que depuis ce moment une peur profonde de manquer s’est inscrite en moi et je mangeais de plus en plus. Comme lorsque j’étais petite et ronde, je me suis arrondie dès que j’avais des périodes difficiles. Je mangeais par peur de manquer. Par peur de manquer d’amour, que je ne me donnais pas dans ces moments où bien souvent je me sentais rejetée par d’autres personnes qui comptaient pour moi.

Aujourd’hui j’ai conscience de ces moments où je me replis et cela m’arrive encore très souvent. Mais je sais que je vais maitriser cela et qu’un jour j’arriverai à manger seulement quand mon corps me le demande vraiment. Car nous sommes bien souvent déconnectés de notre intuition et de nos sensations. Avec toutes ces pubs, la télévision, les médias, qui prônent la nourriture sans arrêt, la tentation pour le goût sucré est partout. Et l’Humain est naturellement attiré par le sucre (normalement naturel). Cependant nous le trouvons partout,même dans des aliments où il n’a absolument pas sa place, et sous forme raffinée, donc complètement contre-nature pour nous. D’où tous ces problèmes de santé actuels dont les gens ne prennent pas conscience soit par confort, soit parce que leur entourage ne leur permet pas d’en prendre tout simplement conscience.

Et pourtant nous savons tous que fumer, boire de l’alcool, manger « trop » sans s’écouter, sont des choses nocives pour notre corps. C’est presque toujours par effet sociétal que nous commençons, sinon pourquoi aurions nous commencé à fumer un jour à part pour faire comme les autres ? Cela revient encore au fait de se sentir reconnu par un groupe, et donc aimé.

Aimez vous vous mêmes d’abord avant de pouvoir aimer les autres pleinement.♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s