Les maisons de retraite du futur 

C’est en voyant ces émissions comme « rdv en Terre inconnue », c’est en voyant ces personnes de plus de 80 ans retourner la terre, rire, ayant de la repartie et du peps, que je me suis dit que nos vieux ici avaient vraiment le soucis d’être isolés et bombardés de médicaments à longueur de journée parce qu’on n’allait pas chercher les causes de leurs malaises.

On trouve cela tristement normal de voir des vieux déambuler dans les rues le dos courbé, en chaise roulante, en béquilles, certains ayant perdu un peu la tête, d’autres se sont oubliés et ne prennent plus soin d’eux.
Dans les maisons de retraite, ça sent l’anti-nature à plein nez. Ca sent la maison de retraite en fait, car il y a une odeur propre à ces lieux: le désinfectant. Partout. Ca pue, vraiment. Ca ne donne pas envie d’y rester plus de quelques heures.

Lorsque mes grands-mères étaient encore de ce monde, j’allais les voir là bas durant leurs dernières années. Du moins, durant les derniers mois. Il y avait deux femmes absolument incroyables qui passaient leur temps à rigoler ensemble et qui ne se plaignaient jamais de rien. Elles avaient toujours l’air bien et plutôt en forme. Mais elles font parties des exceptions car réellement, l’image que l’on a des maisons de retraite est bien différente. Tout le système est à revoir. Et d’ailleurs plus encore…

Regardez un peu comment les vieilles personnes vivent dans les tribus, ou dans les villages pas encore trop touchés par toutes cette technologie. Elles vivent avec leur famille et ils travaillent ensemble le plus longtemps possible. Les personnes sont entourées d’amour, de famille, d’occupations et n’ont donc pas tout ce temps à passer dans une chambre sans aucune nature, sans famille, sans amis bien souvent, à malheureusement côtoyer des infirmières pas très tendres. Je sais bien que comme partout beaucoup font de leur mieux pour permettre à ces personnes d’avoir un peu de lumière dans la journée mais lorsque j’étais dans ces maisons, et que je voyais comment on s’occupait de tous ce gens, j’avais l’impression qu’ils auraient eu plus de plaisir à s’occuper de chiens.

Le problème, et c’est toujours de là que partent les PROBLEMES, c’est que les choses ne sont pas bien faites en conscience, c’est à dire dans l’amour de son prochain et de la nature. Alors oui maintenant ils développent de nouvelles infrastructures avec plus de verdures, plus de plantes, avec parfois des panneaux solaires, de jolies choses. Mais le problème de fond reste le même : les vieilles personnes dans ces endroits ne côtoient pas les personnes qu’elles aiment. Certaines n’ont pas vraiment de proches mais pour celles qui en ont et qui ne reçoivent pas souvent de visites… C’est vraiment triste. Rien que le fait de voir ces personnes seules dans leur chambre une bonne partie de la journée, c’est carrément désolant. Je n’ai jamais aimé ces lieux que je trouvais inhumains et que je trouve encore aujourd’hui.

Une idée déjà serait de créer des centres de « soins » où les jeunes comme les moins jeunes seraient mélangés. Et avec de la verdure, des jardins aux alentours , plutôt dans la campagne qu’en plein centre ville ! Les personnes pourraient alors voir de la vie autour d’elles et ne se dégraderaient pas comme le font font souvent. Elles deviennent dépendantes, séniles, elles perdent la tête, se racontent des histoires et se renferment dans leur tête pour échapper à cette réalité. Il fait se poser des questions, remettre les choses en cause, et changer, et faire des choses !

IMG_20171002_130518.jpg
Nature

Avant on avait beaucoup plus de respect pour ces personnes qui ont vécu plus que nous, qui en savent certainement plus sur beaucoup de choses de la vie et qui ont des points de vue à partager, des histoires…

Je souhaite que la naturopathie ainsi que les médecines douces et naturelles aient plus de contact avec les maisons de retraite : que chacune ait au moins un ou une naturopathe à sa disposition afin de pouvoir prendre la personne dans son intégralité. Elles en ont besoin.

Notre monde a besoin de plus d’amour et de conscience. Commençons par nous-mêmes, apprenons le aux autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s