Non classé

Réflexions à 1h15

Ce soir alors que je n’avais pas faim, j’ai commandé des sushis comme presque tous les soirs ces derniers temps. Je les ai mangé et j’ai entendu cette petite chose en moi qui me disait « stop, là ça va faire vraiment trop ». Je regardais le reste et me disais que je n’allais quand même pas laissé ça. 

Mon ventre a gonflé depuis quelques semaines. Pourtant j’avais réussi pendant un moment, toute contente et pleine de bonne volonté, à manger vraiment sainement. Légumes et crudités , des fruits mais pas trop, parfois des œufs et très peu de produits animaux. Pas de produit laitier. 

J’avais naturellement mangé végétalien durant plus d’un an sans y penser, sans même savoir en quoi ça pouvait être bénéfique sur la santé. 

°°°

Il y a quelques années, j’étais très très mince , maigre d’après la famille. Pourtant je me sentais bien dans mon corps ! Je mangeais peu, en fait je ne pensais pas vraiment à manger car je m’amusais. Je dessinais et créais. 

Ma sœur m’a dit un jour que je devrais plus manger car j’étais vraiment maigre. Et c’était pour mon bien uniquement mais je me demande encore si c’est depuis ce moment que je me suis mise à manger seulement par peur de manquer. Manger encore et encore comme une dingue. Sans raison et sans faim. Du moins sans raison apparente. 

•••

Depuis que j’ai quitté la maison familiale, il m’arrive très souvent de ne plus trouver le sens de ma vie et même si au fond je le connais , je sais qu’en ce moment même je ne suis pas en train de l’accomplir. 

Mon âme me répète encore et encore de voyager, de quitter, de recommencer, de s’éloigner des peurs maternelles et de la dureté endurée. Parait il que rien n’arrive par hasard et que tout a un sens. 

J’ai des moments euphoriques et très calmes en même temps, des moments de déprime sans vraiment m’en rendre compte et de grands moments de solitude. 

Je me rends compte que beaucoup de personnes se sentent seules et pas seulement les personnes âgées mais aussi ceux et celles de mon âge. C’est si facile de frôler la solitude quand on se coupe de la source , quand on n’a jamais appris à s’aimer soi même.

La réponse à tous ces problèmes , la seule et l’unique et celle qui sera toujours, c’est l’amour. 

C’est l’amour qui nous sauve, un regard ou un sourire, un câlin, une conversation bienveillante. Et ces moments viennent effacer tous les mauvais que nous avons pu ressentir avant .

Et surtout ce dont nous avons le plus besoin aujourd’hui nous, qui vivons dans nos sociétés dites « modernes » , c’est de contact humain et de bienveillance. 

Sara le sandwich #PliéeEnTorticolis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s