Non classé

Pourquoi tu dois apprendre à dire « non »

Laisse moi te raconter la dernière histoire absolument dingue…

Hier soir dans un bar après l’apéro dispensaire (clic ici pour + d’info paskecésuperintéressant) avec Choukita (ceci n’est absolument pas son vrai prénom), on rencontre des gens sympa avec qui on discute longtemps et au fil de la soirée une fille vient s’asseoir à notre table. Elle ne parle pas beaucoup alors on engage la conversation. Première impression : elle a l’air originale, 23 ans environ, seule apparemment.

Elle en a en fait 16 et est en effet super trop originale. Mais, trop. TROP.

Au fil de notre discussion elle m’apprend qu’elle vient d’une autre ville plus vers le nord et elle est descendue sur Marseille sur un coup de tête avec une amie avec qui elle s’est embrouillée du coup chacune est partie de son côté. Elle a seulement son petit sac avec aucune affaire de rechange. Une paire de chaussures un peu difficile à supporter toute une journée, et une tenue très très très provocante.

Je te le dis maintenant cet article n’a pas pour but d’être ultra dans l’amour comme dans les autres, je te dis simplement les choses comme elles me viennent par rapport à ce que je retire de cette expérience. (sourire love) <33<3

non

Du coup de fil en aiguille, lorsqu’elle me raconte qu’elle dort chaque soir chez un autre gars et qu’elle fait des CHOSES avec, un peu comme monnaie d’échange, je me dis que là je peux pas la laisser dans cette situation et je prends vraiment pitié de sa situation alors je l’invite spontanément à venir passer la nuit à la maison. Elle n’a l’air ni contente ni malheureuse, elle sort un « ah ok cool » et on commence à rentrer avec Choukita et Mademoiselle X.

Sur le chemin, X s’accroupie par terre et là je bug un peu littéralement car elle pisse sur un passage piéton devant plein de monde. Il y a quand-même un mec à ce moment (chacun ses fantasmes) qui nous demande si elle peut dormir chez lui. Décidée à la protégée jusqu’au bout des mains (aucune idée pourquoi j’ai écrit ça mais ça avait certainement un sens dans mon inconscient) des ptits diables sexouels, je décline rapidement et on continue de marcher.
Durant cette traversée où le manque d’eau se fait pressant à une heure tardive, elle raconte ses ébats avec les différents gars de ces différentes soirées. Je commence à me demander depuis combien de temps elle est sur Marseille toute seule à aller d’appart en appart. Elle revient presque tous les soirs dans le même bars pour se faire offrir des coups en par la même occasion trouver quelqu’un chez qui dormir.
Elle raconte vaguement que sa mère et son père ne sont plus ensemble depuis longtemps et qu’elle a une petite soeur.

Je pense qu’on aurait dû creuser lorsqu’elle nous a dit « En fait c’est bizarre j’ai rêvé que ma famille m’offrait des cadeaux alors que ça n’arrive pas souvent ». 
Mais ni moi ni Choukita n’en avions envie malgré nos âmes de naturopathe psy. Elle dégageait vraiment quelque chose de pas saint.
Arrivée à l’appartement elle fait un bruit monstre alors que je venais de lui dire de se faire discrète pour ne pas réveiller l’Homme saint de la Maison. J’imagine aussi qu’elle a pris trop personnellement le « Fais comme chez toi, mets toi à ton aise » car je la vois fouiller dans le frigo, étaler de la nourriture partout de façon absolument pas sympathique.

Choukita et moi on est choquées. Le plus fou c’est le lendemain matin quand l’Homme revient dans la chambre en disant « Y’ aune fille complètement à poil étalée sur le canapé ».

maxresdefault
C’est Mademoiselle X. Merci Mademoiselle X pour cette vue. La nudité ne me pose aucun problème. Le manque de respect un chouilla plus. Chacun sa vision de civilité etc, pour moi on doit quand même connaitre logiquement certains trucs à ne pas trop faire quand on rencontre des gens, même les fois d’après. Ça sent une odeur que je n’ai jamais sentie. Je ne savais pas que les pieds pouvaient sentir jusqu’à trois pièces à côté. C’est violent. La cuisine est dégueulasse, il y a un pot de yaourt sur le lit. Malgré tout je n’ose pas la réveiller et je trouve encore la capacité de me dire que, la pauvre, elle doit encore récupérer son sommeil avec tout ce qu’elle a bu.

Je suis sortie faire un tour pendant que Choukita jeteait un oeil sur elle car elle ne nous inspirait bien sûr pas confiance. Quand je suis revenue la première chose que j’ai entendu c’était un « Salut cooooopine » et en se tournant vers Choukita d’amour « Salut pute ». Ah. Ouais ok.
Enfin, j’ai juste envie de te dire X, on t’a hébergée, fait ton lit, cuisiné un ptit plat, fait attention que tu étais pas réveillée trop tôt. On se CAAAALME (Eric Antoine je t’aime beaucoup).

home_ericantoine.jpg

Un ptit merci ça aurait été sympa, voire un coup de main pour ranger. En fait on ne lui a même pas demandé de nous aider parce qu’elle nous regardait faire en allant fumer son pétard. Je ris vraiment en écrivant ces lignes. C’était juste tellement n’importe quoi qu’on ne savait plus quoi faire avec elle.
Elle parlait super fort avec sa tante en fumant avec le portable de Choukita.
Alors on a monté une excuse pour qu’elle s’en aille et il fallait vraiment insister pour qu’elle commence à rassembler ses affaires.

J’ai eu de la peine pour elle quand même parce que sa vie ne doit pas être heureuse ni épanouissante. Ce n’est pas que je n’ai pas osé dire non mais quand même. En fait j’avais peur de ne pas la combler alors je l’ai invité tout de suite.

Et des choses comme ça me sont arrivées pas mal ces derniers temps avec deux ou trois personnes qui sont venues me montrer que je devais savoir dire non quand je ne le sentais pas. Que je dois me faire confiance et ne pas avoir sans cesse cette crainte de ne pas être aimée par tout le monde d’un amour fou de folie choupinette d’amour. C’est pas grave, c’est pas grave du tout, zut de coucouille !!

2036227_non-le-client-na-pas-toujours-raison-161652-1

Lâche toi la prune et apprends à dire non quand tu ne veux vraiment pas de quelque chose ou dans ce cas de quelqu’un chez toi. Tu as le droit au respect et tu a sle droit de ne pas sentir certaines situations.

Je t’aime, vraiment.

Sara (croche). (comme ça personne ne la fera celle-là).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s